ELAC vente et service informatique

Religion

ï»ż

La religion a été une source de nombreuses disputes entre différents groupes ethniques à travers l'histoire. Mais aujourd'hui, PEUT-ON (encore) croire ? Et si oui, QUI croire ?

Pour répondre à ces 2 questions, il faut consacrer un peu de temps (voir beaucoup si la matiÚre devient passionnante)


Voici quelques questions Ă  se poser – et bien plus important : chercher des rĂ©ponses:

Suis-je évolutionniste ou créationniste?
C'est avec cette premiĂšre question que tout commence bien sĂ»r! On nous a eneignĂ© depuis les primaires, que l'humain descend du singe. Etant jeune, on a dĂ» gober cela sans pouvoir rĂ©flĂ©chir Ă  la question. Etant scientifique moi-mĂȘme, et (Ă  l'Ă©poque) Ă©volutionniste sans conviction, j'ai commencĂ© Ă  chercher ce qu'il y avait de vrai et de faux lĂ -dedans
 Voici mon parcours, et vous allez comprendre pourquoi l'Ă©volution, prĂ©sentĂ©e dans nos Ă©coles, n'a pas de sens.

Les évolutionnistes, également appelés les Darwinistes, sont tout à fait d'accord que la vie a vu sa naissance dans l'eau. Oups, premier soucis.
La vie commence avec une cellule. Les cellules sont les plus petites parties d'un corps, et elles contiennent toutes les propriĂ©tĂ©s de ce corps. On peut, façon de parler simplifiĂ©e, reconstituer un humain entier si on possĂšde 1 cellule de cet humain (il faut que ce soit une cellule souche pour ĂȘtre plus prĂ©cis).
Chaque cellule contient: notre ADN, une usine pour fabriquer de l'énergie, un systÚme pour dupliquer l'ADN, une paroi qui laisse entrer la nourriture et sortir les déchets (mais qui bloque les autres éléments) et bien d'autres fonctions.
L'ADN lui-mĂȘme est quelque chose d'exceptionnel. Il contient toute l'information nĂ©cessaire pour fabriquer l'humain et est d'une longueur de 5cm. Il contient l’équivalent de 384 volumes encyclopĂ©diques. Imaginez-vous ce petit filon, remplit d'infos, fripĂ© dans une petite partie de la cellule.
L'ADN est composĂ© d'acides, dont le grand souci se trouve dans le fait que pour composer un des acides, on a besoin d’autres acides
 Gros problĂšme pour les scientifiques comment expliquer l'Ă©volution
 un peu comme la question de l'Ɠuf ou de la poule : qui Ă©tait en premier ?

Cette mĂȘme cellule est aussi ce qu'on appelle un complexe minimal. Cela veut dire que si l'on retire un seul Ă©lĂ©ment de la cellule, elle ne sait plus exister. Un peu comme une trappe Ă  souris dont on enlĂšve un seul Ă©lĂ©ment: la trappe cesse de fonctionner correctement.
InterprĂ©tĂ© ça donne : pour crĂ©er la cellule il fallait qu’en une seule et unique opĂ©ration, tout soit rassemblĂ© afin qu'elle ait une possibilitĂ© d'exister. La cellule n'a donc aucune possibilitĂ© d'avoir Ă©voluĂ© pour ainsi devenir ce qu'elle Ă©tait.

Est-ce possible alors que cette cellule soit née par 'accident'?
Certains disent que oui
 moi j'ai déjà ici un gros doute ! Pour expliquer, mieux, je fais la comparaison avec une imprimerie. Il y a du papier, de l'encre, des lettres, de la colle, du fil pour relier le tout ensemble etc
 Si l'on fait exploser cette imprimerie, peut-on imaginer qu'un nouveau livre sort de l'explosion ? En théorie : oui, en pratique : non.

Pour revenir Ă  Darwin, le respectable monsieur n'a fait que dessiner des branches de son fameux arbre, pour cataloguer les espĂšces, mais aucune racine n'est tracĂ©e. Le mĂȘme auteur avertit d'ailleurs son publique dans l'introduction de son Ɠuvre "L'origine des espĂšces" : Nevertheless, such a conclusion, even if well founded, would be unsatisfactory, until it could be shown how the innumerable species inhabiting this world have been modified ....
Autrement dit, il rĂ©alise que malgrĂ© ses conclusions qu'il trouve de lui-mĂȘme bien fondĂ©e, il faudrait trouver, par archĂ©ologie, des espĂšces qui montrent justement l'Ă©volution de diffĂ©rentes espĂšces.
J'en prends un exemple tout simple : a-t-on trouvé des girafes avec des cous qui évoluent d'une petite taille à la longueur de maintenant ? Réponse : non.

Bien au contraire ! Depuis les dinosaures on trouve soudainement une grande diversité d'espÚces dans la couche archéologique juste au-dessus. Chose qui contredit la théorie de l'évolution.

Cela veut-il dire que l'Ă©volution n'existe pas ? Certainement pas. L'Ă©volution existe bel et bien, mais Ă  l'intĂ©rieur d'une espĂšce. La poule ne vas pas Ă©voluer pour devenir une autruche (ou vice-versa) pour expliquer les choses. Mais il existe bien diffĂ©rentes sortes de poules qui se sont adaptĂ©s Ă  leur milieu. Çà c'est l'Ă©volution.

On peut aussi pousser un peu les Darwinistes dans le sens que notre cerveau a une capacité immense. Rien que pour 'remplir' la partie qui fait fonction de 'mémoire' il faut regarder 300 ans non-stop la télé (et tout retenir bien-sûr).
Un peu contradictoire avec les 'lois' de l'Ă©volution qu'on Ă©volue selon les besoins et le milieu dont on se trouve
 ne trouvez-vous pas que c'est un peu surĂ©voluĂ© lĂ  ? Ça cloche !

Le corps est aussi un mystĂšre pour les scientifiques biologiques, car il meurt. Eh oui, un mystĂšre car le corps contient une espĂšce de gĂ©nĂ©rateur pour se rĂ©gĂ©nĂ©rer et de ne jamais devoir mourir
 pourtant on meurt. Bizarre non? Le corps semble ĂȘtre dessinĂ© pour vivre beaucoup plus longtemps que maintenant, comme si on Ă©tait punis de quelque chose et qu'on a 'bridĂ©' ce gĂ©nĂ©rateur pour qu'il tourne en insuffisance Ă  un moment.

Autre argument qui mettra les Darwinistes dans l'embarras c'est que nous ne descendons en aucun cas du singe. Si vraiment c'Ă©tait le cas, ne serait-il pas logique que nous aurons la possibilitĂ© de s'accoupler avec eux et d'en faire une espĂšce mi- singe mi- humain. Ce n'est pas possible! Et ce n'est pas le cas partout ailleurs dans la nature. Chaque espĂšce reste Ă  se reproduire dans son espĂšce. MĂȘme si la science a essayĂ© de crĂ©er une nouvelle espĂšce Ă  partir des cellules diffĂ©rentes, tous leurs efforts ont Ă©chouĂ©s (ils ont fait leur recherche dans le domaine floral – car les cellules sont plus simple que ceux des 'vivants').
Par contre des fleurs Ă©voluĂ©s, ont la possibilitĂ© (dans leur race) de se mĂ©langer avec d'autres fleurs pour en faire une nouvelle sorte (regardez comment tous ces les sortes de roses ont Ă©tĂ© crĂ©Ă© par l'humain
à partir des roses
 Pas une nouvelle espĂšce n'a pu ĂȘtre crĂ©e avec un mĂ©lange quelconque).

Qu'en est-il de mon opinion sur les mutations? Un mot souvent utilisé chez les Darwinistes. Les mutations ont effectivement lieu et pour clair : les mutations ont permis d'évoluer dans une espÚce, pas d'en créer une nouvelle (voir plus haut, car la technique de mutation a été appliquée pour essayer de créer des nouvelles sortes de fleurs.). La conclusion est donc simple : la mutation est utile pour améliorer une espÚce, mais incapable d'en créer une nouvelle sorte.

Pourquoi suit-on alors encore cette théorie de Darwin dépassée et erronée?

Finalement, quand est-il des esprits ? Comment eux sont-ils Ă©voluĂ©s ? Ah oui, vous allez dire ; mais ça n'existe pas des esprits! Pourtant les petits jeux afin d'appeler un esprit, les mediums, voyants etc. sont bel et bien en relation avec l'au-delĂ . J'en connais personnellement quatre personnes qui ont fait la preuve ou l'expĂ©rience. Ce n'est pas anodin, donc ne faites pas des expĂ©riences pour voir par vous-mĂȘme


Beaucoup de questions dont les évolutionnistes n'ont pas de réponse, et qui vont d'ailleurs pour la plupart esquiver le sujet.

Pour ma part, ce résumé m'a convaincu que nous ne sommes certainement pas le produit d'une évolution, mais plus-tÎt le produit d'une création.

Un crĂ©ateur devrait alors exister (Dieu, ou des aliens pour certains) et il a crĂ©Ă© l’ĂȘtre humain.

MĂȘme Einstein, Schrödinger, Pascal, Galilei, Leibniz, Mendel, Marconi, Newton, Maxwell, Keppler, Pasteur, Planck, Faraday, Copernicus, Descartes, Boyle, Heisenberg et Kelvin sont parmi les scientifiques les plus renommĂ©s ET croyants. Ils sont, comme moi, convaincu de l'existence d'un crĂ©ateur. Et c'est d'ailleurs une tendance qu'on trouve encore aujourd'hui qu'un Darwiniste revoit sa position quand il a pris la peine d'examiner comment tout fonctionne.
Comme disait Einstein : "Gott wĂŒrfelt nicht", ou Dieu ne joue pas aux dĂ©s. InterprĂ©tĂ© ça donne: Dieu ne joue pas Ă  la chance, ou ne laisse rien Ă  la chance, tout est bien rĂ©flĂ©chi et conçue.

Quelle doctrine suivre? Remarques préalables...
Alors s'élÚve la question : si je crois dans un Créateur (ok, j'écarte les aliens), alors quelle religion va enseigner la vraie/juste/bonne doctrine?

Dans ce qui suit, je vais essayer de clarifier comment trouver la bonne religion, et surtout désigner/écarter des religions qui n'ont pas des bonnes doctrines.

Commençons par simplement prendre le point de vu de Dieu envers sa création. Il serait tout à fait normal de présumer que le créateur de toutes choses ne souhaite surtout pas que sa création s'entretue. Chaque religion se trouve alors par définition dans l'erreur quand elles bénissent les armées de leur pays.

Ainsi on peut avec certitude dire que n'importe quelle religion qui se mĂȘle Ă  la politique, ne peut se trouver neutre et juste, et n'est pas sur la bonne voie non plus. Car tout homme a son prix pour ĂȘtre corrompu.

Et en dernier, quand on lit la bible on peut lire en Matthieu 7:14 "mais Ă©troite est la porte et resserrĂ© le chemin qui mĂšne Ă  la Vie, et il en est peu qui le trouvent." D’oĂč je peux conclure que la 'bonne' religion n'est pas pratiquĂ©e par un grand nombre de gens.
Ce ne sont donc pas les doctrinies qui contiennent un milliard et plus d'adhérents qui sont dans le bon...

Je vous mets en garde par la mĂȘme occasion qu'il faut faire la distinction entre la bonne doctrine et les gens qui la pratiquent. Personne n'est parfait, et peut dĂ©raper (mĂȘme plus qu'une fois). Mais le juste peut tomber 7 fois, et 7 fois il se relĂšvera.
Vu de l'extĂ©rieur, on peut avec aise pointer le doigt vers quelqu'un qui tombe (et l'associer avec sa doctrine), mais ignorer le moment oĂč il rectifie son erreur.
Je vous invite donc Ă  rechercher la bonne doctrine, et a ne pas chercher des gens.
Bien entendu il faut parler aux gens pour comprendre le fonctionnement de leur doctrine, mais à vous de vérifier si la vérité est dit et d'en tirer vos conclusions.

Quelle doctrine suivre? Approfondissements...
Comme dit en Jaques 2:17 : "...la foi : si elle n'a pas les Ɠuvres, elle est tout Ă  fait morte." Pour comprendre quelles sont les Ɠuvres Ă  produire il faut savoir ou se renseigner. Il est donc impĂ©ratif de bien rĂ©flĂ©chir sur la question ci-dessus.
Pas facile comme question, mais il y a moyen d'y rĂ©flĂ©chir. Encore une fois, je ne vais pas tout dĂ©voiler ce que j’ai trouvĂ©, car le plaisir sera autant plus grand quand vous trouverez par vous-mĂȘme.

Comme dit préalablement, la 'bonne' religion doit répondre à quelques critÚres bien précis.
De ce que je vois (et je ne vois certainement pas tout) il y 2 doctrines majeures: ceux qui suivent la bible (complĂštement ou en parti) et ceux qui suivent le coran. Je ne vais pas parler d'autres doctrines, car je ne les connais pas ou pas assez.
Cependant il y a 21 religions majeures sur la terre, et je ne les ai pas toutes étudiées
 Je me suis laissé assister aussi par Wikipédia.

Je tiens Ă  noter que, par dĂ©finition, nous sommes tous islamistes car le mot islam en arabe signifie "vouĂ© Ă  Dieu". De ce mĂȘme point de vue, l'islam a toujours existĂ© par dĂ©finition de ce mot arabe.

Pour simplifier le reste de la lecture, je pars de l'ancien temps (on peut dire du temps d'Adam et Eve) et on va suivre le parcours dans le temps.

Les origines de l'islam se trouvent dans 3 anciens textes dont 1 est encore utilisĂ© aujourd’hui par les juifs (le Taurat). Dans ces anciens textes, on trouve les mĂȘmes acteurs/auteurs comme dans l'ancien testament de la Bible (David, MoĂŻse, Jean, Abraham et encore d'autres). Jusque-lĂ , je pense, que quasi tout le monde est sur la mĂȘme longueur d'onde (ce n’est pas tout Ă  fait vrai, mais l’erreur est mineure).

En gros, le monde croyait +/- la mĂȘme doctrine. Ces anciens textes avaient une chose en commun : annoncer la venue du Christ. C’était important car c’était un ‘cadeau’ par Dieu pour le pĂ©chĂ© de nos ancĂȘtres Adam et Eve. Ce cadeau allait permettre un espoir pour les humains de vivre (un jour) Ă  nouveau dans le paradis.

C'est à partir de la venue de Jésus que tout a commencé à capoter. Pour abréger :
* Les juifs n'ont pas reconnu JĂ©sus comme le messie, pire, ils l'ont fait tuer.
* Les islamistes ne voient en JĂ©sus qu'un prophĂšte parmi les autres.
* Naissance du christianisme (les gens qui suivent JĂ©sus).

Dans ces Ă©critures des apĂŽtres, la vie de JĂ©sus, et ce qu’il enseigne, est mise en avant. On peut y apprendre que les apĂŽtres et les quelques 70 disciples avaient reçu le pouvoir de guĂ©rir les malades afin de pouvoir prouver aux gens que Dieu Ă©tait avec eux pendant qu'il rĂ©pandait la bonne nouvelle de rĂ©gion en rĂ©gion. AprĂšs la mort de JĂ©sus, quatre apĂŽtres (Pierre, Jean, Philippe et Paul) reçurent mĂȘme le pouvoir pour faire des guĂ©risons complĂštes (c’est-Ă -dire des rĂ©surrections).
Il est clair, quand on lit la Bible qu'on peut constater ce qu'il suit en deux points.

1. Quant aux signes (dons, miracles, prophùtes,
).
L'apĂŽtre Paul stipule clairement dans sa premiĂšre lettre aux Corinthiens, qu'il n'y aura plus de signes (une fois que la bonne nouvelle Ă©tait annoncĂ©e). C'est tout Ă  fait logique car une fois que la bonne nouvelle est rĂ©pandue dans leur Ă©poque, il n'y a plus l'utilitĂ© d'en produire. Bien au contraire! Satan, est tout Ă  fait dans la possibilitĂ© de produire et des signes et des miracles. D’ailleurs il a commencĂ© par en produire pour Ă©garer Eve. Pour couronner le tout, le diable se fait passer pour un ange de lumiĂšre afin d'Ă©garer un maximum de gens. Si Dieu continuait Ă  produire aussi des signes, comment savoir quel signe vient de qui?
Donc à retenir : aprùs la mort du dernier apître (Jean) : fin des signes, inspirations, miracles etc
 Suite logique : tout autre signe vient de Satan, donc aucune confusion possible sur l’auteur.

Ce point sera un peu dĂ©licat quand mĂȘme pour le prophĂšte qui a Ă©crit le coran

De plus, les islamistes de l’époque n’avaient aucune objection sur le contenu de la Bible. Bien au contraire ! La sourate de Jonas 10.94 indique : «Et si tu (Muhammad) es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux (Juifs et ChrĂ©tiens) qui lisent le Livre rĂ©vĂ©lĂ© avant toi »

L'islam d'aujourd'hui (la plus grande partie en tout cas) se base sur le coran, un Ɠuvre Ă©crite par une seule personne : Mahommed.
Le Coran a donc trouvĂ© inspiration dans les anciennes Ă©critures hĂ©braĂŻques et le Nouveau Testament Grec. De mon point de vue, le Coran n’est donc pas Ă©crit sous inspiration divine, mais sous inspiration humaine (d’oĂč les contradictions avec les anciennes Ă©critures et incohĂ©rences internes). Le Coran contient aussi des prophĂ©ties auto-rĂ©alisantes, genre : je vais encore retourner Ă  Mecque dans ma vie. Un peu facile Ă  accomplir comme prophĂ©tie, non ?

2. Quant Ă  la polygamie
Selon le modĂšle d'origine la polygamie ne rentrait pas en scĂšne. Elle fut, par contre, tolĂ©rĂ©e jusqu’à la venue de JĂ©sus qui va instaurer la monogamie.

La Bible peut donc servir comme Ɠuvre de rĂ©fĂ©rence et guide pour notre comportement.
Mais que dit la Bible sur la (bonne) religion? Je vais me laisser inspirer par la Bible pour trouver la bonne doctrine, en me basant sur les points suivants, et en donnant une brĂšve explication.

-> Un seul Dieu
JĂ©sus dit en Matthieu 22 :37 : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cƓur, de toute ton Ăąme et de tout ton esprit”. Il dit ton Dieu et pas tes Dieux.

-> Le Christ est intermédiaire pour arriver à Dieu
En 1 TimothĂ©e 2:5-6 on lit : “Car Dieu est unique, unique aussi le mĂ©diateur entre Dieu et les hommes, le Christ JĂ©sus, homme lui-mĂȘme, qui s'est livrĂ© en rançon pour tous.”
MĂȘme JĂ©sus le signale en Jean 14 :6 : "Je suis le Chemin, la VĂ©ritĂ© et la Vie. Nul ne vient au PĂšre que par moi."

-> Un amour désintéressé
En Jean 13 :34 : "
commandement nouveau : vous aimer les uns les autres." Ceci indique clairement un amour inconditionnel sans arriÚre-pensée.
Attention! Cela ne veut pas dire qu'il faut aimer n'importe qui. Cette phrase doit ĂȘtre lu dans le premier sens qu'il doit y avoir un amour entre chrĂ©tiens.

-> Ne pas se mĂȘler aux affaires politiques, ni excuser ou bĂ©nir guerres ou les soldats
En Jacques 1:27 : "La religion pure et sans tache devant Dieu notre Pùre consiste en ceci : 
, se garder de toute souillure du monde."
Romains 12 :17 : "Sans rendre à personne le mal pour le mal, ayant à cƓur ce qui est bien devant tous les hommes"

-> La Bible est la parole de Dieu
En 2 TimothĂ©e 3 :16,17 on lit : "Toute Écriture est inspirĂ©e de Dieu et utile pour enseigner, rĂ©futer, redresser,
"

-> La bonne religion encourage Ă  rendre gloire Ă  Dieu et non Ă  soi-mĂȘme
Un exemple merveilleux que JĂ©sus nous a donnĂ© car jamais il n’a parlĂ© au diable de sa propre initiative, mais chaque fois il a citĂ© les paroles comme venant de Dieu.

-> La vraie religion proclame la bonne nouvelle
En Marc 13:10 on lit : "Il faut d'abord que l'Évangile soit proclamĂ© Ă  toutes les nations." Les apĂŽtres et disciples n’ont certainement pas attendu que les nations viennent Ă  eux! Ils ont fait comme leur exemple parfait (JĂ©sus) : ils sont allĂ©s eux-mĂȘmes vers les nations, puis leur ont demandĂ©e Ă  leur tour, de continuer ce travail de proclamation.

Ah oui, "la bonne nouvelle", c'est quoi encore? Je l’ai dĂ©jĂ  Ă©crit plus haut : c'est la rançon que Dieu a donnĂ© pour les pĂ©chĂ©es (de Adam et Eve), donc l’espoir de vivre Ă  nouveau dans un paradis comme Adam et Eve. Pour tout le monde ? Bien sĂ»r que non ! Uniquement pour les gens qui ont la foi, donc une foi vivante (comme Jacques le disait : une foi accompagnĂ© des Ɠuvres).



Le temps presse!
En effet, car en suivant la Bible, je constate que le dernier chapitre parle d’un grand "nettoyage" de notre belle terre en pĂ©ril. Personne ne sait quand cette intervention aura lieu (ni ‘oĂč’, ni ‘comment’) mais JĂ©sus nous a donnĂ© des signes de la fin du temps. Ces signes se sont presque tous rĂ©alisĂ©s ces derniers 50 ans, sauf quelques-uns. La destruction (dans le sens figuratif ?) de toutes les religions par les gouvernements est annoncĂ©e par la Bible. Il n’est pas difficile de suivre les mĂ©dias pour savoir qu’un ras-le-bol commence Ă  s’installer, Ă©tape avant que les dirigeants se mettent en action
. Donc encore peu de temps avant le ‘nettoyage’ qui va suivre pour que Dieu et JĂ©sus protĂšgent leur peuple.



A vous, cher lecteur, de continuer à chercher

Bonne quĂȘte !


En dialoguer? Envoyez-moi un mail... Envoyez moi un mail s.v.p.