La religion a été une source de nombreuses disputes entre différents groupes ethniques à travers l'histoire. Deux questions seront traiteés dans cet article:

PEUT-ON (encore) croire ?

Et si oui, QUI ?


Pour répondre à ces 2 questions, il faut consacrer un peu de temps (voir beaucoup si la matière devient passionnante)…

Voici quelques questions à se poser – et bien plus important : chercher des réponses:

Suis-je évolutionniste ou créationniste?
C'est avec cette première question que tout commence bien sûr! On nous a eneigné depuis les primaires, que l'humain descend du singe. Etant jeune, on a dû gober cela sans réfléchir à la question. Le prof qui nous a menti à ce sujet, a ajouté directement que notre ADN corresponds à 98% à celui du signe, donc on devrait forcement être un déscendant. Etant scientifique moi-même, et (à l'époque) évolutionniste sans conviction, j'ai commencé à chercher ce qu'il y avait de vrai et de faux là-dedans… Voici mon parcours, et vous allez comprendre pourquoi l'évolution, présentée dans nos écoles, n'a pas de sens.

Beaucoup d'évolutionnistes, également appelés les Darwinistes, sont tout à fait d'accord que la vie a vu sa naissance dans l'eau. Oups, premier soucis.
La vie commence avec une cellule selon les évolutionistes. Les cellules sont les plus petites parties d'un corps, et elles contiennent toutes les propriétés de ce corps. On peut, façon de parler simplifiée, reconstituer un humain entier si on possède 1 cellule de cet humain (il faut que ce soit une cellule souche pour être plus précis).
Chaque cellule contient: notre ADN, une usine pour fabriquer de l'énergie, un système pour dupliquer l'ADN, une paroi qui laisse entrer la nourriture et sortir les déchets (mais qui bloque les autres éléments) et bien d'autres fonctions.
L'ADN lui-même est quelque chose d'exceptionnel. Il contient toute l'information nécessaire pour fabriquer l'humain et est d'une longueur de 5cm. Il contient l’équivalent de 384 volumes encyclopédiques. Imaginez-vous ce petit filon, remplit d'infos, fripé dans une petite partie de la cellule.
L'ADN est composé d'acides, dont le grand souci se trouve dans le fait que pour composer un des acides, on a besoin d’autres acides… Gros problème pour les scientifiques comment expliquer l'évolution… un peu comme la question de l'œuf ou de la poule : qui était en premier ?

Donc les évolutionnistes écartent déjà LE soucis majeur : d'où vient la cellule. Ils disent : on commence notre raisonnement à partir de la cellule.

Cette même cellule est aussi ce qu'on appelle un complexe minimal. Cela veut dire que si l'on retire un seul élément de la cellule, elle ne sait plus exister. Un peu comme une trappe à souris dont on enlève un seul élément: la trappe cesse de fonctionner correctement.
Interprété ça donne : pour créer la cellule il fallait qu’en une seule et unique opération, tout soit rassemblé afin qu'elle ait une possibilité d'exister. La cellule n'a donc aucune possibilité d'avoir évolué pour ainsi devenir ce qu'elle était.

Est-ce possible alors que cette cellule soit née par 'accident'?
Certains disent que oui… moi j'ai déjà ici un gros doute ! Pour expliquer, mieux, je fais la comparaison avec une imprimerie. Il y a du papier, de l'encre, des lettres, de la colle, du fil pour relier le tout ensemble etc… Si l'on fait exploser cette imprimerie, peut-on imaginer qu'un nouveau livre sort de l'explosion ? En théorie : oui, en pratique : non.

Un groupe de scientifiques a calculé la probabilité de la création d'une cellule ‘par hasard’ et ils sont venu à une chance sur 10102 . En mathématique on estime qu'une chance est vraiment nul si elle est plus petite que 1 sur 1050 ce qui met la position des évolutionistes dans un context disons difficile.

Pour revenir à Darwin, le respectable monsieur n'a fait que dessiner des branches de son fameux arbre, pour cataloguer les espèces, mais aucune racine n'est tracée. Le même auteur avertit d'ailleurs son publique dans l'introduction de son œuvre "L'origine des espèces" : Nevertheless, such a conclusion, even if well founded, would be unsatisfactory, until it could be shown how the innumerable species inhabiting this world have been modified ....
Autrement dit, il réalise que malgré ses conclusions qu'il trouve de lui-même bien fondée, il faudrait trouver, par archéologie, des espèces qui montrent justement l'évolution de différentes espèces.
Dans son livre "Origin of species" il note aussi sur la page 167 : Supposer que l’œil, avec toute son ingéniosité incomparable ..., ait pu être formée par la sélection naturelle, je l’avoue, semble absurde au plus haut degré.
Sur la page 154 il note : S'il pouvait être démontré qu'il existait un organe complexe qui ne pouvait probablement pas être formé par de très nombreux petits changements successifs, ma théorie se serait terminée. Et c'est exactement le cas. Un exemple: vous pouvez bouger votre bras dans toutes les directions, car votre épaule a une rotule. Cela vaut également pour votre hanche, mais heureusement pas pour votre genou. Sinon vous pourriez au mieux errer dans la marche. Votre genou a une articulation charnière.
Je prends un autre exemple tout simple : a-t-on trouvé des girafes avec des cous qui évoluent d'une petite taille à la longueur de maintenant ? Réponse : non.
La théorie de Darwin ne tient pas debout pour expliquer la macro-évolution.

Depuis les dinosaures on trouve soudainement une grande diversité d'espèces dans la couche archéologique juste au-dessus. Chose qui contredit la théorie de l'évolution.
En plus, depuis les temps anciens, la seule chose qui s'est passé est la dégénération de l'ADN grâce à des (minuscules) fautes pendant le processus de duplication.

Cela veut-il dire que l'évolution n'existe pas ? Certainement pas. L'évolution existe bel et bien, mais à l'intérieur d'une espèce. La poule ne vas pas évoluer pour devenir une autruche (ou vice-versa) pour expliquer les choses. Mais il existe bien différentes sortes de poules qui se sont adaptés à leur milieu. Çà c'est l'évolution.

On peut aussi pousser un peu les Darwinistes dans le sens que notre cerveau a une capacité immense. Rien que pour 'remplir' la partie qui fait fonction de 'mémoire' il faut regarder 300 ans non-stop la télé (et tout retenir bien-sûr).
Un peu contradictoire avec les 'lois' de l'évolution qu'on évolue selon les besoins et le milieu dont on se trouve… ne trouvez-vous pas que c'est un peu surévolué là ? Ça cloche !

Le corps est aussi un mystère pour les scientifiques biologiques, car il meurt. Eh oui, un mystère car le corps contient une espèce de générateur pour se régénérer et de ne jamais devoir mourir… pourtant on meurt. Bizarre non? Le corps semble être dessiné pour vivre beaucoup plus longtemps que maintenant, comme si on était punis de quelque chose et qu'on a 'bridé' ce générateur pour qu'il tourne en insuffisance à un moment.

Autre argument qui mettra les Darwinistes dans l'embarras c'est que nous ne descendons en aucun cas du singe. Si vraiment c'était le cas, ne serait-il pas logique que nous aurons la possibilité de s'accoupler avec eux et d'en faire une espèce mi- singe mi- humain. Ce n'est pas possible! Et ce n'est pas le cas partout ailleurs dans la nature. Chaque espèce reste à se reproduire dans son espèce. Même si la science a essayé de créer une nouvelle espèce à partir des cellules différentes, tous leurs efforts ont échoués (ils ont fait leur recherche dans le domaine floral – car les cellules sont plus simple que ceux des 'vivants').
Par contre des fleurs évolués, ont la possibilité (dans leur race) de se mélanger avec d'autres fleurs pour en faire une nouvelle sorte (regardez comment tous ces les sortes de roses ont été créé par l'humain…à partir des roses… Pas une nouvelle espèce n'a pu être crée avec un mélange quelconque).

Qu'en est-il de mon opinion sur les mutations? Un mot souvent utilisé chez les Darwinistes. Les mutations ont effectivement lieu et pour clair : les mutations ont permis d'évoluer dans une espèce, pas d'en créer une nouvelle (voir plus haut, car la technique de mutation a été appliquée pour essayer de créer des nouvelles sortes de fleurs.). La conclusion est donc simple : la mutation est utile pour améliorer une espèce, mais incapable d'en créer une nouvelle sorte.

Pourquoi suit-on alors encore cette théorie de Darwin dépassée et erronée?

Finalement, quand est-il des esprits ? Comment eux sont-ils évolués ? Ah oui, vous allez dire ; mais ça n'existe pas des esprits! Pourtant les petits jeux afin d'appeler un esprit, les mediums, voyants etc. sont bel et bien en relation avec l'au-delà. J'en connais personnellement quatre personnes qui ont fait la preuve ou l'expérience. Ce n'est pas anodin, donc ne faites pas des expériences pour voir par vous-même…

Beaucoup de questions dont les évolutionnistes n'ont pas de réponse, et qui vont d'ailleurs pour la plupart esquiver le sujet.

Pour ma part, ce résumé m'a convaincu que nous ne sommes certainement pas le produit d'une évolution, mais plus-tôt le produit d'une création.

Un créateur devrait alors exister (Dieu, ou des aliens pour certains) et il a créé l’être humain.

Même Einstein, Schrödinger, Pascal, Galilei, Leibniz, Mendel, Marconi, Newton, Maxwell, Keppler, Pasteur, Planck, Faraday, Copernicus, Descartes, Boyle, Heisenberg et Kelvin sont parmi les scientifiques les plus renommés ET croyants. Ils sont, comme moi, convaincu de l'existence d'un créateur. Et c'est d'ailleurs une tendance qu'on trouve encore aujourd'hui qu'un Darwiniste revoit sa position quand il a pris la peine d'examiner comment tout fonctionne.
Comme disait Einstein : "Gott würfelt nicht", ou Dieu ne joue pas aux dés. Interprété ça donne: Dieu ne joue pas à la chance, ou ne laisse rien à la chance, tout est bien réfléchi et conçue.


Quelle doctrine suivre? Remarques préalables...
Alors s'élève la question : si je crois dans un Créateur (ok, j'écarte les aliens), alors quelle religion va enseigner la vraie/juste/bonne doctrine?

Dans ce qui suit, je vais essayer de clarifier comment trouver la bonne religion, et surtout désigner/écarter des religions qui n'ont pas des bonnes doctrines.

Commençons par simplement prendre le point de vu de Dieu envers sa création. Il serait tout à fait normal de présumer que le créateur de toutes choses ne souhaite surtout pas que sa création s'entretue. Chaque religion se trouve alors par définition dans l'erreur quand elles bénissent les armées de leur pays.

Ainsi on peut avec certitude dire que n'importe quelle religion qui se mêle à la politique, ne peut se trouver neutre et juste, et n'est pas sur la bonne voie non plus. Car tout homme a son prix pour être corrompu.

Et en dernier, quand on lit la bible on peut lire en Matthieu 7:14 "mais étroite est la porte et resserré le chemin qui mène à la Vie, et il en est peu qui le trouvent." D’où je peux conclure que la 'bonne' religion n'est pas pratiquée par un grand nombre de gens.
Ce ne sont donc pas les doctrinies qui contiennent un milliard et plus d'adhérents qui sont dans le bon...

Je vous mets en garde par la même occasion qu'il faut faire la distinction entre la bonne doctrine et les gens qui la pratiquent. Personne n'est parfait, et peut déraper (même plus qu'une fois). Mais le juste peut tomber 7 fois, et 7 fois il se relèvera.
Vu de l'extérieur, on peut avec aise pointer le doigt vers quelqu'un qui tombe (et l'associer avec sa doctrine), mais ignorer le moment où il rectifie son erreur.
Je vous invite donc à rechercher la bonne doctrine, et a ne pas chercher des gens.
Bien entendu il faut parler aux gens pour comprendre le fonctionnement de leur doctrine, mais à vous de vérifier si la vérité est dit et d'en tirer vos conclusions.


Quelle doctrine suivre? Approfondissements...
Comme dit en Jaques 2:17 : "...la foi : si elle n'a pas les œuvres, elle est tout à fait morte." Pour comprendre quelles sont les œuvres à produire il faut savoir ou se renseigner. Il est donc impératif de bien réfléchir sur la question ci-dessus.
Pas facile comme question, mais il y a moyen d'y réfléchir. Encore une fois, je ne vais pas tout dévoiler ce que j’ai trouvé, car le plaisir sera autant plus grand quand vous trouverez par vous-même.

Comme dit préalablement, la 'bonne' religion doit répondre à quelques critères bien précis.
De ce que je vois (et je ne vois certainement pas tout) il y 2 doctrines majeures: ceux qui suivent la bible (complètement ou en parti) et ceux qui suivent le coran. Je ne vais pas parler d'autres doctrines, car je ne les connais pas ou pas assez.
Cependant il y a 21 religions majeures sur la terre, et je ne les ai pas toutes étudiées… Je me suis laissé assister aussi par Wikipédia.

Je tiens à noter que, par définition, nous sommes tous islamistes car le mot islam en arabe signifie "voué à Dieu". De ce même point de vue, l'islam a toujours existé par définition de ce mot arabe.

Pour simplifier le reste de la lecture, je pars de l'ancien temps (on peut dire du temps d'Adam et Eve) et on va suivre le parcours dans le temps.

Les origines de l'islam se trouvent dans 3 anciens textes dont 1 est encore utilisé aujourd’hui par les juifs (le Taurat). Dans ces anciens textes, on trouve les mêmes acteurs/auteurs comme dans l'ancien testament de la Bible (David, Moïse, Jean, Abraham et encore d'autres). Jusque-là, je pense, que quasi tout le monde est sur la même longueur d'onde (ce n’est pas tout à fait vrai, mais l’erreur est mineure).

En gros, le monde croyait +/- la même doctrine. Ces anciens textes avaient une chose en commun : annoncer la venue du Christ. C’était important car c’était un ‘cadeau’ par Dieu pour le péché de nos ancêtres Adam et Eve. Ce cadeau allait permettre un espoir pour les humains de vivre (un jour) à nouveau dans le paradis.

C'est à partir de la venue de Jésus que tout a commencé à capoter. Pour abréger :
* Les juifs n'ont pas reconnu Jésus comme le messie, pire, ils l'ont fait tuer.
* Les islamistes ne voient en Jésus qu'un prophète parmi les autres.
* Naissance du christianisme (les gens qui suivent Jésus).

Dans ces écritures des apôtres, la vie de Jésus, et ce qu’il enseigne, est mise en avant. On peut y apprendre que les apôtres et les quelques 70 disciples avaient reçu le pouvoir de guérir les malades afin de pouvoir prouver aux gens que Dieu était avec eux pendant qu'il répandait la bonne nouvelle de région en région. Après la mort de Jésus, quatre apôtres (Pierre, Jean, Philippe et Paul) reçurent même le pouvoir pour faire des guérisons complètes (c’est-à-dire des résurrections).
Il est clair, quand on lit la Bible qu'on peut constater ce qu'il suit en deux points.

1. Quant aux signes (dons, miracles, prophètes,…).
L'apôtre Paul stipule clairement dans sa première lettre aux Corinthiens, qu'il n'y aura plus de signes (une fois que la bonne nouvelle était annoncée). C'est tout à fait logique car une fois que la bonne nouvelle est répandue dans leur époque, il n'y a plus l'utilité d'en produire. Bien au contraire! Satan, est tout à fait dans la possibilité de produire et des signes et des miracles. D’ailleurs il a commencé par en produire pour égarer Eve. Pour couronner le tout, le diable se fait passer pour un ange de lumière afin d'égarer un maximum de gens. Si Dieu continuait à produire aussi des signes, comment savoir quel signe vient de qui?
Donc à retenir : après la mort du dernier apôtre (Jean) : fin des signes, inspirations, miracles etc… Suite logique : tout autre signe vient de Satan, donc aucune confusion possible sur l’auteur.

Ce point sera un peu délicat quand même pour le prophète qui a écrit le coran…
De plus, les islamistes de l’époque n’avaient aucune objection sur le contenu de la Bible. Bien au contraire ! La sourate de Jonas 10.94 indique : «Et si tu (Muhammad) es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux (Juifs et Chrétiens) qui lisent le Livre révélé avant toi »

L'islam d'aujourd'hui (la plus grande partie en tout cas) se base sur le coran, un œuvre écrite par une seule personne : Mahommed.
Le Coran a donc trouvé inspiration dans les anciennes écritures hébraïques et le Nouveau Testament Grec. De mon point de vue, le Coran n’est donc pas écrit sous inspiration divine, mais sous inspiration humaine (d’où les contradictions avec les anciennes écritures et incohérences internes). Le Coran contient aussi des prophéties auto-réalisantes, genre : je vais encore retourner à Mecque dans ma vie. Un peu facile à accomplir comme prophétie, non ?

2. Quant à la polygamie
Selon le modèle d'origine la polygamie ne rentrait pas en scène. Elle fut, par contre, tolérée jusqu’à la venue de Jésus qui va instaurer la monogamie.

La Bible peut donc servir comme œuvre de référence et guide pour notre comportement.
Mais que dit la Bible sur la (bonne) religion? Je vais me laisser inspirer par la Bible pour trouver la bonne doctrine, en me basant sur les points suivants, et en donnant une brève explication.

-> Un seul Dieu
Jésus dit en Matthieu 22 :37 : “Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit”. Il dit ton Dieu et pas tes Dieux.

-> Le Christ est intermédiaire pour arriver à Dieu
En 1 Timothée 2:5-6 on lit : “Car Dieu est unique, unique aussi le médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même, qui s'est livré en rançon pour tous.”
Même Jésus le signale en Jean 14 :6 : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi."

-> Un amour désintéressé
En Jean 13 :34 : "…commandement nouveau : vous aimer les uns les autres." Ceci indique clairement un amour inconditionnel sans arrière-pensée.
Attention! Cela ne veut pas dire qu'il faut aimer n'importe qui. Cette phrase doit être lu dans le premier sens qu'il doit y avoir un amour entre chrétiens.

-> Ne pas se mêler aux affaires politiques, ni excuser ou bénir guerres ou les soldats
En Jacques 1:27 : "La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père consiste en ceci : …, se garder de toute souillure du monde."
Romains 12 :17 : "Sans rendre à personne le mal pour le mal, ayant à cœur ce qui est bien devant tous les hommes"

-> La Bible est la parole de Dieu
En 2 Timothée 3 :16,17 on lit : "Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser,…"

-> La bonne religion encourage à rendre gloire à Dieu et non à soi-même
Un exemple merveilleux que Jésus nous a donné car jamais il n’a parlé au diable de sa propre initiative, mais chaque fois il a cité les paroles comme venant de Dieu.

-> La vraie religion proclame la bonne nouvelle
En Marc 13:10 on lit : "Il faut d'abord que l'Évangile soit proclamé à toutes les nations." Les apôtres et disciples n’ont certainement pas attendu que les nations viennent à eux! Ils ont fait comme leur exemple parfait (Jésus) : ils sont allés eux-mêmes vers les nations, puis leur ont demandée à leur tour, de continuer ce travail de proclamation.

Ah oui, "la bonne nouvelle", c'est quoi encore? Je l’ai déjà écrit plus haut : c'est la rançon que Dieu a donné pour les péchées (de Adam et Eve), donc l’espoir de vivre à nouveau dans un paradis comme Adam et Eve. Pour tout le monde ? Bien sûr que non ! Uniquement pour les gens qui ont la foi, donc une foi vivante (comme Jacques le disait : une foi accompagné des œuvres).


Le temps presse!
En effet, car en suivant la Bible, je constate que le dernier chapitre parle d’un grand "nettoyage" de notre belle terre en péril. Personne ne sait quand cette intervention aura lieu (ni ‘où’, ni ‘comment’) mais Jésus nous a donné des signes de la fin du temps. Ces signes se sont presque tous réalisés ces derniers 50 ans, sauf quelques-uns. La destruction (dans le sens figuratif ?) de toutes les religions par les gouvernements est annoncée par la Bible. Il n’est pas difficile de suivre les médias pour savoir qu’un ras-le-bol commence à s’installer, étape avant que les dirigeants se mettent en action…. Donc encore peu de temps avant le ‘nettoyage’ qui va suivre pour que Dieu et Jésus protègent leur peuple.



A vous, cher lecteur, de continuer à chercher…
Bonne quête !

Vous voulez dialoguer? This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.